Je fais escale à Pointe-à-Pitre

Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, est l'un des ports de croisières phares des Caraïbes. Département français d'outre-mer, la ville est habitée par environ 16 000 personnes et compte avec sa proche banlieue 316 000 résidents. C'est notamment le port d'embarquement majeur des croisiéristes français avec celui de Fort de France en Martinique, très facile d'accès en venant de l’aéroport. Plusieurs îles composent en fait la Guadeloupe : Basse Terre et Grande Terre représentant la Guadeloupe continentale et à côté quelques îles que sont Petite Terre, Marie Galante, célèbre en France grâce à la chanson de Laurent Voulzy ainsi que la Désirade et les Saintes.

Carte de l'île en téléchargement PDF

L'arrivée au port...

Notre arrivée au port de croisière de Pointe à Pitre se fait au petit matin en abordant l'île par le nord, en provenance de la Martinique. L'ambiance à bord est assez particulière et maussade, car pour beaucoup de croisiéristes cette escale correspond à leur fin de séjour à bord. Nous entrons dans le chenal du Port escorté par le bateau du pilote avec les premières lueurs du jour qui se lèvent. Le Port de Pointe à Pitre dispose de neufs postes à quais situés à proximité de la "vieille ville". La gare maritime est toute neuve et ressemble à un aérogare sur un aéroport : la zone possède des restaurants, bars et espaces commerciaux. L’objectif étant d’offrir aux touristes un confort et un service dès la descente du bateau et de désengorger ainsi quelque peu les flux de passagers dans le port. A noter que la gare maritime est quasiment en pleine ville. Le marché et les rues commerçantes sont à quelques minutes à pied de l’embarcadère. 

Se déplacer sur l'île...

Choisir son mode de transport pour cette escale dépend de ce que vous souhaitez visiter. Si vous voulez découvrir la ville de pointe à pitre, oubliez tout mode de transport, car tout se fera à pied et à votre rythme. A peine 10 minutes de marche suffiront pour rejoindre un petit marché local et le centre-ville. Il est possible également de faire appel à un taxi directement à la sortie du port. Inutile pour se rendre dans le centre-ville, le taxi peut être efficace pour rejoindre par exemple l'aquarium du gosier, dont je vous parlerais un peu plus loin dans cet article et pâlir ainsi à une météo médiocre (chose que je ne vous souhaite pas bien sûr !) N'oubliez pas qu'aux Antilles les taxis sont collectifs, ce qui veut dire qu'ils n'ont pas de tarif fixe, comprenez alors que ce mode de transport est loin d'être le plus économique. 

Toutefois, pour profiter pleinement de la beauté de l'île, je vous conseille de louer une voiture et de partir à la conquête des plus beaux spots de l'île que nous évoquerons dans la suite de cet article. Les loueurs à la sortie de la gare  maritime proposent des tarifs exorbitants et surfent sur la masse de touristes n'ayant pas préparé leur escale, ce qui ne sera pas votre cas. Je vous conseille de vous y prendre bien à l'avance et de faire appel à la société Tropicar qui est situé à moins de 10 minutes de marche de la gare maritime. Ainsi, il vous sera possible de louer un véhicule de tourisme au tarif de 27 € en prix d'appel. Sachez que ce prix est introuvable sur place donc n'hésitez surtout pas à réserver au plus vite. Pour cela, rien de plus simple ! Il suffira de verser une acompte de 30% au moment de la réservation à faire par téléphone et le paiement du solde sur place. L’annulation est gratuite jusqu’à 12 jours avant la date d’arrivée, passé ce délai l’acompte n’est pas remboursé.

Les incontournables en escale à Pointe à Pitre...

Si vous restez dans le centre-ville de Pointe à Pitre, vous devrez inévitablement vous rendre dans les différents marchés de la ville. Ils offrent des scènes colorées et bruyantes où étals de fruits, de légumes, de plantes médicales, de filtres d'amour, d'objets de piété, de vannerie se côtoient. C'est un festival de coutumes locales très agréables. Les marchandes encore fidèles aux jupes amples et aux coiffes en madras savent avec gentillesse vanter leurs articles. Il existe deux principaux marchés à Pointe à Pitre : le premier est sous la halle du marché Saint Antoine. C'est le marché touristique par excellence qui regorge de produits du coin : sacs d'épices odorantes, punchs aux fruits et liqueurs colorées aux vertus diverses, comme le fameux "bois bandé", recommandé pour les couples... Si vous avez testé, n'hésitez pas à témoigner ! 

Le second est le marché de la Darse. C'est le lieu le plus animé de la ville, donnant sur la place de la Victoire, la Darse regroupe sur quelques centaines de mètres carrés une halle aux poissons avec un marché. Il est néanmoins moins étoffé que celui de Saint Antoine, mais plus typique. Je vous conseille de vous y rendre le matin, quand les pêcheurs reviennent de la mer pour profiter des nombreuses espèces proposées à la vente sur les étales.  

La place de la victoire vaut vraiment le détour. Bordée de maisons créoles, de la Sous-Préfecture, témoignage de l'architecture militaire coloniale, plantée de sabliers bicentenaires, elle est le cœur de la vieille ville. Si autrefois elle était le lieu de rendez-vous des Pointois elle est aujourd'hui un espace de convivialité où concerts et spectacles sont régulièrement organisés. J'ai d'ailleurs eu la chance ce jour-là de découvrir une troupe d'artistes de rues folkloriqueS m'incitant à faire quelques pas de danse ! Cette place caractérise l'ouverture de la ville sur l'Atlantique avec le port de la Darse, d'où les vedettes partent de là pour gagner les îles voisines. 

Non loin de là se trouve l'aquarium de la Guadeloupe. Il est situé sur la commune du gosier, à environ une dizaine de minutes en voiture. Vous l'aurez compris, vous devrez donc faire appel à un taxi pour vous y rendre. De taille modeste, cette activité plait immanquablement aux familles et permet de découvrir les espèces qui peuplent les mers environnantes. 

Si vous souhaitez profiter d'une journée farniente sur une jolie plage de la région, je vous recommande celle de la Caravelle. Il vous faudra compter une vingtaine de minutes en taxi du port pour arriver sur ce lieu paradisiaque. Cette vaste étendue de sable blanc bénéficie d’infrastructures d’accueil modernes et bien équipées. L’une des plus belles plages au monde est aussi un lieu de référence pour la plongée sous-marine en Guadeloupe.

Ou partir à la découverte de la Guadeloupe...

Si vous avez fait le choix d'une location de voiture, il vous faut maintenant prévoir une feuille de route pour profiter pleinement de la beauté de l’île. Je vais donc vous proposer ici de découvrir une alternative de visite que j'ai eu l'occasion de faire. Tout d'abord, sachez que mon carnet de voyage sur cette escale se fera uniquement sur la partie Basse-terre.

Je vous invite à télécharger mon itinéraire sur ce lien. 

Au départ du port de croisière, votre première destination sera la cascade aux écrevisses. Situé en plein cœur de la forêt tropicale, sur la commune de petit bourg, c'est l’arrêt inévitable pour passer un moment rafraîchissant. Cette cascade est la plus visitée de l'île car c'est aussi la plus facile d'accès. Elle possède un parking à proximité et possède un aménagement pour les personnes à mobilité réduite. Comptez à peine 10 minutes de marche pour rejoindre la cascade via un agréable chemin parfaitement aménagé avec notamment de nombreux panneaux explicatifs de la faune et la flore. C'est alors que vous découvrirez cette fameuse cascade aux écrevisses d'une plateforme en bois que vous pouvez quitter pour vous approcher d'un peu plus prêt. Ce jour-là je n'ai pas résisté à m'y baigner malgré une eau très froide. Prévoyez donc vos maillots de bain et serviette dans votre sac à dos. Soyez prudent, les galets pour descendre vers la cascade sont extrêmement glissant et croyez-moi sur parole, j'en ai fait les frais. Mais se baigner dans une cascade, en plein milieu de la forêt tropicale, dans un cadre somptueux et qui plus est lors d'une escale de croisière est un moment magique et inoubliable.  

Je vous propose maintenant de reprendre la route en continuant sur la départementale 23 qui traverse toute en longueur cette belle et luxuriante forêt tropicale. N'hésitez pas à vous arrêter, faire de belles photos sur les nombreuses aires de repos  et profiter de cette nature si merveilleuse qui vous entoure. Notre prochaine destination est le parc des mamelles. Perdu entre les contrebas de la Soufrière et les forêts colonisées par une végétation dense se trouve ce parc zoologique totalement différent de ceux connu en métropole. Cette réserve naturelle est actuellement l'un des sites les plus convoité de l'île et l'ayant visité je comprends pourquoi. Toute la faune et la flore des Antilles y est représenté : des arbres gigantesques, des feuilles disproportionnées et de magnifiques fleurs s’offrent à vos yeux, puis vous y découvrirez des anolis et iguanes, animaux typique de la région. L'établissement se démarque entre autre par un parcours dans les arbres à plus de 20 mètres de haut qui offre un panorama incroyable sur la forêt et la mer au loin. Les passerelles en bois suspendues sont bien pensés et s’intègrent parfaitement bien au cadre naturel du parc. Tel un oiseau, vous serez en mesure de découvrir les animaux vu du ciel et d'arpenter la végétation du parc sous un autre angle. Un réel moment de fun qui plait à coup sûr. Cette visite vous prendra environ 2 heures moyennant un droit d'entrée de 14.90€ par adulte et 8.50€ pour les enfants. 

Je vous invite à poursuivre votre périple en prenant la direction de la zone côtière de Bouillante. Pour cela, rien de plus simple : en sortant du parc des mamelles, vous devrez continuer sur le chemin de la retraite. Vous arriverez alors à une intersection avec la nationale 2. Prenez à droite et longer le littoral  sur environ 10 km. Vous arriverez à une petite station balnéaire composé d'une jolie plage et nombreux restaurants directement sur l'eau, avec pour la plupart des vues à couper le souffle. J'ai essayé ce jour là le restaurant Le Rocher de Malendure. La cuisine y est bonne et généreuse et le cadre extraordinaire en journée. La cuisine créole est bien représentée et les prix sont raisonnables. Pensez cependant à réserver pour vous garantir une table et n'hésitez pas à demander une vue mer. Et si vous êtes bon observateur, vous pourrez admirer en contrebas des iguanes sur les rochers tout en déjeunant ! Plutôt atypique comme restaurant ! 

Vous le constaterez par vous-même, malgré une escale souvent longue le temps passe très vite en Guadeloupe. N'oubliez pas de prévoir votre trajet retour en comptant une bonne heure de route entre le restaurant le rocher de Malendure et le port de croisière de Pointe-à-Pitre. 

Cette escale en Guadeloupe laisse aux croisiéristes diverses possibilités. Néanmoins, la location de voiture me semble être la meilleure solution pour sortir de la ville dont les attraits touristiques sont quand même assez limités. Partir à la découverte de Basse-terre vous permettra de découvrir la beauté de la faune et la flore Guadeloupéenne sans aucun risque. Les routes sont facilement praticables et très touristique. L'idéal est de prévoir un GPS sur votre téléphone portable en mode hors connexion, ou de télécharger une carte routière avant votre départ via Mappy par exemple. Dans tous les cas, cette escale m'a vraiment donné l'envie de revenir plus longuement afin d’approfondir ma visite de l'île  

Que pensez-vous de cet itinéraire ? Avez-vous déjà visité Pointe-à-Pitre ? 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon

NOUVEAU 

En t'inscrivant à ma Newsletter, reçois immédiatement en retour un code promo Costa Croisières valable à vie et utilisable autant de fois que tu le souhaites ! 

Alors ne perds pas de temps...