ATTENTION ! 

Cet article se base sur la première semaine de rotation du MSC Grandiosa en Méditerranée, soit sur la croisière qui a eu lieu du 16 au 23 août 2020. 

De nombreux ajustements ont eu lieu permettant d'enrichir l'expérience à bord et les mesures sanitaires ont été renforcées permettant un voyage en toute sécurité. 

Ce fut l'évènement de cette semaine : MSC Croisières est de retour en mer depuis le dimanche 16 août dernier avec le MSC Grandiosa qui est ainsi le premier navire de la flotte à accueillir à nouveau des passagers, soutenu par la mise en place d’un protocole axé sur la santé et la sécurité élaboré par la Compagnie que vous pouvez découvrir dans mon article. Dernier fleuron de MSC Croisières, le paquebot est parti de Gênes, en Italie, pour sa première croisière de sept nuits en Méditerranée occidentale. Il y restera d'ailleurs jusqu'en octobre prochain en proposant un itinéraire adapté incluant des escales en Italie et à Malte. Le navire qui peut en temps normal accueillir jusqu'à 6300 passagers sera limité à 70% de sa capacité, avec des clients résidant uniquement dans les pays de l’espace Schengen dans un premier temps. D'ailleurs, pour ce premier départ, une majorité d'Italiens ont répondu à l'appel de la croisière, la compagnie affichant un taux de 90% pour cette nationalité. Mais que vaut réellement une croisière MSC post-Covid ? L'expérience et les mesures sanitaires à bord sont-elles garanties ? Je vous dis tout dans cet article concernant le retour d'expérience des premiers passagers à bord ! 

L’embarquement des passagers a débuté en matinée à bord du dernier fleuron de MSC Croisières dans le port de Gênes, en Italie. Les hôtes sont arrivés en respectant les plages horaires allouées et ont suivi les nouvelles procédures de contrôle conformes au protocole de la compagnie, qui comprend un contrôle de la température, l’examen d’un questionnaire de santé, un test de dépistage COVID-19 sur écouvillon et un test salivaire pour chaque passager avant l'embarquement. A noter qu'à ce jour, les passagers français doivent également présenter un test Covid-19 datant de 72 heures avant le départ. Pour cela, MSC s’associe aux laboratoires Biogroup-LCD pour faciliter l’accès au Test RT-PCR des passagers français avant l’embarquement. 

Pour les croisières d’été 2020 à bord du MSC Grandiosa, le test devra être effectué le jeudi après-midi, pour un départ le dimanche de Gênes. MSC Croisières, en partenariat avec les 850 laboratoires Biogroup-LCD en France, aide les hôtes à identifier rapidement un laboratoire habilité à opérer ces tests à proximité de leur domicile, sans rendez-vous, sans démarche administrative préalable, sans prescription médicale.
Ce test est disponible dès à présent dans les laboratoires partenaires et est automatiquement pris en charge par la Sécurité Sociale.

Les résultats des tests du jour de l'embarquement sont donnés dans le terminal par l'équipe médicale dédiées dans un délai ne dépassant pas une heure, temps pendant lequel les passagers sont invités à patienter dans le hall du terminal en respectant la distanciation physique et le port du masque obligatoire. Certains passagers, quelque soit la catégorie de cabine réservée, ont regretté l'absence de collation durant cette attente à l'atmosphère glaciale voir limite anxiogène. 

Si vous avez déjà fait une croisière, vous le savez sans doute : tous les passagers sont invités à participer à un exercice de sécurité obligatoire où il est demandé de récupérer un gilet de sauvetage dans la cabine et de se rendre au point de rassemblement dont ils dépendent pour recevoir des instructions de sécurité. Et bien cette procédure n'est plus d'actualité ! Dorénavant, il vous sera demandé de regarder sur votre télévision et dans votre cabine la vidéo de présentation. Et je suis persuadé qu'à la lecture de cette information vous vous dites qu'enfin vous serez libéré de cette obligation qui s'assimile parfois à une corvée pour les croisiéristes. Et bien ne comptez pas y échapper ! A la fin du visionnage de la vidéo, vous devrez alors saisir un code de confirmation sur votre téléphone qui apparaitra à l'écran pour attester de votre présence et votre assiduité à cet exercice de sécurité obligatoire. Enfin, vous devrez également vous rendre au point de rassemblement qui vous a été attribué pour faire scanner votre carte d'embarquement et ainsi valider définitivement votre participation. 

Toujours dans l'objectif de limiter au maximum les contacts et interactions entre les passagers eux-mêmes et les membres d'équipages, le nouveau protocole propose un centre d'informations disponibles uniquement par téléphone qui vient en remplacement de la réception "physique" du navire. Il n'est donc plus nécessaire de se déplacer pour toutes demandes particulières. Personnellement, j'utilisais déjà le téléphone de ma cabine en cas de besoin évitant ainsi les longues files d'attente de la réception.  

Compagnon idéal de voyage, l'application MSC FOR ME viendra compléter cette nouvelle procédure : vous y retrouverez  vos dépenses personnelles, des informations sur l'itinéraire de votre croisière, vous pourrez également y faire des réservations de restaurants ou spectacles, etc. etc... 

Des panneaux d'informations numériques et interactifs serviront également d'excellentes sources d'informations pour les passagers. Enfin, des bornes d'enregistrement Carte Bancaire seront disponibles pour effectuer votre dépôt de garantie et payer votre facture de fin de votre croisière qui sera adressée par email. (et oui, vous n'y échapperez pas !)

Tous les passagers ont reçu un bracelet MSC for Me gratuit que vous pouvez voir sur la photo ci-contre : il permet notamment l'ouverture de la cabine ou le paiement des dépenses à bord, et contribue également à faciliter la recherche de contact en cas d’infection.
Vous l'aurez donc compris, MSC Croisières met à disposition des passagers une multitude de canaux de communications qui facilitent l'expérience croisière, un point positif et rassurant pour les passagers. 

Les installations et les services du SPA MSC Aurea sont disponibles à bord, mais comme pour le reste du navire, le centre de bien-être du navire bénéficie de mesures de santé et d'hygiène supplémentaires. 

Tout d'abord et afin de faciliter et gérer au mieux les flux de visiteurs, il est indispensables de réserver à l'avance les prestations disponibles ou l'accès à la zone thermale via l'application MSC FOR ME ou par téléphone. Le nombre de passagers et le temps de présence sont limités afin de garantir que tout le monde puisse se détendre en toute sécurité et dans un confort optimal. Attention cependant ! Le sauna et bain turc ne seront pas disponibles ! Afin également de satisfaire le plus grand nombre de passagers, les heures d'ouverture sont prolongées. 

Le personnel du SPA a reçu une formation sur les mesures sanitaires et d'hygiène et porte tous les équipements de protection appropriés. Dans certains cas, les passagers sont également invités à porter un masque et des détails spécifiques sont disponibles au moment de la réservation de la prestation.
Le nouveau protocole veille à ce que toutes les zones et équipements soient désinfectées régulièrement et soigneusement pendant la journée et après chaque utilisation des clients. De plus, la nuit un nettoyage en profondeur est réalisé. 

Un seul problème réside : les tarifs des prestations n'ont pas baissés malgré une expérience bien-être sensiblement dégradé. 

Véritable source de revenus pour la compagnie, MSC Croisières n'a pas vraiment modifié l'expérience shopping à bord. En d'autres termes, les boutiques du paquebot sont ouvertes à certaines heures indiquées sur la devanture des établissements. 

La seule différence majeure est la gestion du flux de passagers afin d'assurer moins de personnes dans le magasin à tout moment ; les flux seront unilatéraux, c'est-à-dire à sens unique pour éviter les croisements entre les passagers. 

Le personnel des boutiques porte des masques chirurgicaux et demande aux visiteurs de désinfecter leurs mains à l'arrivée. Un geste qui devient classique dans notre quotidien de toute façon. 

Que serait une croisière sans les soirées spectacles au théâtre ? Fort heureusement, MSC Croisières continue d'assurer cette prestation qui séduit de nombreux croisiéristes avec quelques modifications. Le théâtre a une capacité inférieure à la normale pour assurer la distanciation physique liée aux nouvelles normes sanitaires, ce qui n'est réellement pas un problème en soit, la compagnie proposant plusieurs séances pour que tous les passagers puissent y assister. Pour cela, les passagers ont l'obligation de réserver leurs places via l'application MSC FOR ME ou par les bornes numériques du paquebot. 

Cependant, les premiers retours des passagers ne sont vraiment pas bons à ce sujet : spectacles rachitiques et sans âme, prestations minimalistes et sans grands intérêts. A titre d'exemple, le premier soir de navigation, la compagnie à livrée à ses premiers passager une prestation en direct d'une chanteuse italienne Anna Vinci avec comme toile de fond une animation vidéo pas très convaincante, sans aucun danseur. L'atmosphère festive de ce lieu emblématique de la croisière n'est donc pas au rendez-vous de cette reprise d'activité et déçoit sans appel les premiers passagers. Il faut dire que proposer un spectacle d'ombres chinoises le soir au théâtre parait être une prestation totalement infantile pour les croisièristes !

Le MSC Grandiosa propose en temps normal des spectacles du Cirque du Soleil dans son fabuleux Caroussel Lounge qui sont temporairement suspendus à bord en raison des restrictions de voyage que subissent les artistes internationaux du Cirque du Soleil. Cependant, le MSC Grandiosa offre dans ce lieu magnifique d'autres prestations live qui une nouvelle fois sont minimalistes par rapport à l'infrastructure de la salle : en exemple, des prestations lives de musique Soul sont proposées. Attendez-vous à voir une chanteuse et son musicien mais rien de plus ! 

Les activités à bord sont toutes maintenues en prenant soin de respecter la distanciation physique du nouveau protocole : par conséquent, il est indispensable de les réserver toujours via l'appli MSC For ME ou via les totems d'informations numériques. La capacité d'accueil des activités est évaluée en fonction de sa typologie. Ainsi, un cours de  stretching en extérieur pourra recevoir plus de passagers qu'un tournoi de cartes dans un salon du paquebot. 

Les divertissements à bord sont particulièrement appréciés par les passagers lors des croisières et MSC propose pour cette reprise un planning d'activités riches et variés qui sauront satisfaire petits et grands en prenant soin de respecter un protocole sanitaire exemplaire dans ce domaine. 

Malheureusement et en tout état de cause, aucune des grandes fêtes ne sont organisées : pas de soirée blanche, pas de soirées à thèmes pour le moment. Pour compenser, le MSC Grandiosa propose un dancefloor en extérieur, alternant à l'arrière du navire et la piscine centrale,  qui ne séduit que très peu de danseurs pour cette première semaine de reprise.  

Une tentative d'animation a quand même eu lieu jeudi et vendredi dernier avec l'équipe d'animation (dont l'exemplarité pour certain en matière de respect des procédures sanitaires ne sont  pas au rendez-vous!) qui a tenté d'embraser la promenade à grand coup de costumes flower glory partymais en vain ! Peu de passagers ont rejoint la piste de danse. 

PLOUF ! Mais quel soulagement ! Les piscines et jacuzzi intérieurs et extérieurs du MSC Grandiosa sont ouverts ! Et l'autre bonne nouvelle ! Le parc aquatique du MSC Grandiosa est accessible sans réservation préalable. Ne soyez donc pas étonné s'il est parfois difficile de trouver un transat disponible, les piscines et espaces au soleil sont parfois pris d'assauts, surtout durant la journée en mer. Oubliez ici les règles de distanciation physique, que très peu de passagers respectent naturellement. Pourtant des panneaux indiquent que la piscine centrale du MSC Grandiosa ne peut accueillir que 10 personnes maximum simultanément ! Je vous laisse compter le nombre de baigneurs sur les photos... Et c'est à vous et à vous seul de veiller aux respects des règles sanitaires car personne ici ne viendra vous les rappeler. La compagnie assure pour autant que les transats et équipements sont désinfectés régulièrement et bénéficient d'un nettoyage en profondeur pendant la nuit.

Que les parents se rassurent ! 

Club enfant opérationnel ! 

Bonheur des enfants mais pas que ! Le club enfants du MSC Grandiosa est ouvert et accueille les bambins dans des conditions sanitaires exemplaires. A l'arrivé de chaque enfant, un contrôle de la température aura lieu et une désinfection des chaussures sera de rigueur. Aucun objet personnel ne sera accepté, même pas le "doudou" préféré de votre enfant ! En tant que compagnie familiale, MSC Croisière a choisi de ne pas faire l'impasse sur cette prestation qui est fortement appréciée des parents tout comme des enfants. Afin de proposer une prestation en toute sécurité, le nombre de participants au club enfants est limité selon le groupe d'âge des bambins. 

Si en tant que parent vous souhaitez faire une excursion sans vos enfants, c'est envisageable ! Pour cela, il faudra néanmoins réserver au minimum la veille de votre descente à terre. 

A noter qu'en fonction des conditions météo, les animateurs certifiés du club enfants favorisent les activités en extérieur. 

Et j'ai presque envie de dire heureusement ! Car si vous aimez jouer quelques euros durant votre croisière, vous aurez en plus de cela l'occasion d'occuper une de vos soirées à bord. Dans cet espace de jeux dont la signalétique de distanciation physique est bien visible, les mesures d'hygiène sont indiquées un peu partout : assainissement fréquent des jetons, remplacement régulier des cartes de jeu et réduction du nombre de places assises aux tables, sans oublier le respect des distanciations physiques imposé par le marquage à l'aide de stickers. 

Et c'est une grande surprise pour cette reprise des croisières. Pendant de longues semaines, les rumeurs concernant la disparition des buffets à bord des bateaux de croisières ont eu leurs moments de gloire sur les divers forums et pages internet. Et bien il n'en est rien, mesdames et messieurs le buffet est bel et bien ouvert. Alors oui, il y a cependant quelques modifications : un sens unique de circulation permet de passer devant les étalages protégés par du film alimentaire ou par des plexiglas. Ce ne sont plus les passagers qui se servent eux-mêmes mais les membres d'équipages qui s'en chargent ! Et pour avoir testé le concept sur le Costa Smeralda, je trouve ce fonctionnement très agréable, avec une notion de discipline imposée aux passagers tant dans la gestion de quantité de nourriture consommée que dans le flux d'accès au buffet. 

Une signalétique très claire est apposée sur les chaises et tables pour faciliter la distanciation physique. Une fois à votre table, il vous sera possible de scanner un QR code via votre smartphone pour obtenir la liste des boissons disponibles et ainsi passer commande. Si la technologie vous dépasse, il est tout à fait possible de demander une version papier de ce menu qui est à usage unique. 

Le buffet, qui est une prestation particulièrement appréciée des croisièristes, a quand même suscité quelques interrogations de passagers concernant les mesures d'hygiènes mises en place par les membres d'équipage. Ainsi, quelques passagers ont remarqué que les serveurs derrières les comptoirs alimentaires portaient uniquement des visières de protections à côté de leurs collègues masqués. En effet, les équipements de protections individuelles ne sont pas uniformes chez le personnel de restauration : certains portent des masques, d'autres des visières et parfois même les deux. Une incohérence dans l'équipe de restauration du paquebot qui n'a pas tardée à faire le tour des forums et pages spécialisées, suscitant diverses réactions souvent unanime dont vous trouverez quelques extraits ci-dessous. De mon côté, je ne suis ni médecin et encore moins infectiologue et je me dis que si MSC Croisières autorise ce type d'agissement alors que toute l'industrie des croisières les observent, c'est qu'ils sont dans leur droit. Maintenant, il me semblerait judicieux que la compagnie harmonise cette procédure sanitaire pour éviter de lire certaines abérrations qui risquent de nuire au protocole de la compagnie. 

FB_IMG_1598020140615
Screenshot_2020-08-22-14-28-21-35

Le service en chambre, communément appelé room service,  est facilité pour les passagers en pouvant passer commande directement via l'application MSC FOR ME ou sur l'écran de télé de la cabine. C'est d'ailleurs ce que conseillent les membres d'équipage des catégories de cabines Yacht club pour lesquelles le buffet de collations a totalement disparu au grand regret de bons nombres de passagers. Il faut dire que certains clients ont trouvé le service Yacht club bien en dessous en matière de prestations allouées, avec à titre d'exemple la possibilité d'obtenir que de simple cacahuètes pour accompagner votre cocktail ou coupe de champagne. 

Les restaurants service à table continuent à servir les passagers avec un large choix de mets de hautes qualités dont vous devrez faire votre choix par un menu numérique disponible sur votre smartphone en scannant un QR code. Si vous n'avez pas votre smartphone, pas de panique ! Des menus papiers à usage unique sont disponibles !

Vous serez servis par une ordre de serveurs équipés de visières de protection (et/ou de masques !) dans une salle de restaurant totalement en adéquation avec le respect des distanciations physiques. 

Vous n'échapperez pas également à votre petite dose de gel hydroalcoolique en entrant dans le restaurant. 

Sur votre table, plus de condiments en libre service : si vous souhaitez assaisonner votre plat de sel ou poivre, vous devrez en faire la demande pour obtenir une dose sous sachet personnel. 

Mise à part ces quelques changements liés à la crise sanitaire, l'expérience culinaire dans les restaurants service à table est équivalent à l'avant pandémie avec toujours des soirées à thème, comme la soirée Elegant Dinner dont vous trouverez le menu ci-contre ! (en italien !)

Hors de question pour MSC Croisières de faire une impasse sur les restaurants de spécialités qui sont en supplément tarifaire ! C'est en effet une manne financière et une aubaine pour la compagnie pour soutirer quelques euros supplémentaires auprès de ses passagers. A noter que quelques établissements n'ont cependant pas ouvert régulièrement leurs portes sur cette première semaine d'exploitation : le restaurant de tapas et le bistrot de la promenade avaient parfois devanture fermée.  Bien évidemment, les restaurants thématiques fonctionnent en capacité réduite, il vous faudra donc de préférence réserver votre table toujours via l'application MSC FOR ME, les totems numériques éparpillés un peu partout dans le bateau ou encore via votre télévision dans votre cabine. 

Les bars sont bien évidemment ouverts et prêts à vous servir vos cocktails préférés et apéritifs. A ce sujet, les différents établissements où il est possible de boire un verre affiche à l'entrée la capacité maximale de passagers autorisés. Néanmoins, il semblerait que cette règle ayant pour but de faire respecter la distanciation physique soit très peu respectée. Sur le même principe qu'au buffet ou restaurant service à table, la carte des boissons est disponible en scanner le QR code qui est sur la table à l'aide de votre smartphone. Des cartes à usage unique sont une nouvelle fois disponible si besoin. 

Excursions encadrées ! 

Et gare aux déserteurs 

Comme vous le savez sans doute, les excursions sont uniquement organisées pour les hôtes MSC Croisières, afin de garantir une protection supplémentaire. Ce qui litteralement signifie qu'il ne sera pas du tout possible de descendre en escale sans avoir souscrit une excursion organisée en petit groupe par la compagnie. Et à ce sujet, je dois admettre que la compagnie propose un forfait particulièrement intérressant : trois excursions pour 100€. Un prix imbattable quand on connait le prix des sorties encadrées en temps normal ! Le contenu du forfait permet par exemple de découvrir en escale à Palerme, la sublime petite commune côtière de Cefalù avec sa cathédrale normande aux allures de forteresse datant du XIIe siècle, où bien encore en escale à Naple, il vous sera possible de partir à l'abordage de Capri, Île italienne réputée pour son paysage accidenté, ses hôtels haut de gamme et ses magasins proposant notamment vêtements de créateurs, limoncello et sandales en cuir fabriquées à la main.

Les exursions obligatoires semblent être bien maitrisées en matière d'organisation par la compagnie, avec des rendez-vous simplifié directement à l'extérieur du paquebot et au pied du bus. Quelques passagers ont toutefois regretté le manque de discipline en matière du respect des gestes barrières, notamment à Palerme ou les bus accueillant les croisièristes n'imposaient aucune distanciation sociale, ce qui a provoqué des rassemblements de personnes. Sans oublier l'affranchissement de quelques passagers sur le port du masque sans rappel à l'ordre des guides encadrants la sortie. 

Mais ATTENTION au non-respect des règles anti-virus chez MSC Croisières ! Une famille de touristes italiens a été expulsée sans ménagement du paquebot pour avoir quitté en cours de route une excursion organisée, violant ainsi le règlement anti-Covid de la compagnie. L'histoire raconte que la famille italienne en cause, dont l'identité n'a pas été révélée, a débarqué au port de Naples pour participer à une excursion à la journée dans l'île de Capri, mais elle a quitté le groupe en dépit de plusieurs avertissements. Les membres de cette famille se sont vus ensuite refuser l'accès au navire. 

La compagnie s'est justifiée de cette décision dans un communiqué qui dit : "En quittant l'excursion à la journée, cette famille s'est exclue de la "bulle sociale" de sécurité mise en place par MSC Croisière pour leur permettre de profiter en sécurité de leur excursion, et par conséquent ne pouvait pas être autorisée à remonter à bord". 

J'ai personnellement trouvé cette décision intransigeante.  Mais c'est peut être ici une excellente manière détournée de communiquer sur l'exemplarité de la compagnie en matière de protocole sanitaire tout en introduisant le fait de son grand retour en mer avant ses concurrent directs.  

C'est donc fait ! MSC Croisières vient de finir sa première rotation en méditerranée après de longs mois d'arrêt forcé pour cause de pandémie de Covid-19. Au regard des premiers retours concernant les nouvelles procédures à bord et par conséquent  l'introduction d'une nouvelle expérience croisière, difficile de s'exclamer qu'il s'agit là d'un retour 100% gagnant. En effet, nous sommes totalement en droit de nous demander si MSC Croisières n'a pas confondu précipitation avec qualité des prestations à bord. Il faut avouer qu'il n'est jamais facile d'être le petit premier à se lancer et que cette première semaine d'exploitation a fait office dun test grandeur nature. Les regards du secteur croisiériste ont été braqués sur le Grandiosa après les ratés de la compagnie norvégienne, Hurtigruten, qui a été forcée plus tôt ce mois-ci de suspendre à nouveau ses croisières après la contamination au coronavirus de dizaines de passagers et de membres de l’équipage. Sur ce point là, le MSC Grandiosa a passé le test des contaminations Covid-19 avec succès malgré quelques impasses sur le protocole sanitaire indiqué sur le papier. Manquement que la compagnie devra rapidement ajuster pour prendre le moins de risques possible et continuer à rassurer ses futurs passagers. 

J'avais le projet de participer au retour de MSC Croisières en méditérranée orientale en embarquant sur le MSC Magnifica le 29 août prochain. Mais au regard de cette première semaine de navigation du MSC Grandiosa, j'ai décidé d'avorter ce voyage pour plusieurs raisons : tout d'abord, le tarif ! Je n'arrive vraiment pas à comprendre la politique commerciale de relancement de la compagnie en proposant des tarifs totalement exorbitants alors que l'expérience croisière est tout de même sensiblement dégradée. Puis ensuite la peur d'être déçu : j'ai vraiment envie de repartir dans de bonnes conditions et de retrouver un semblant de normalité. Je me doute bien que l'expérience dite parfaite des croisières mettra énormément de temps à redevenir comme l'avant crise Coronavirus mais je suis persuadé que les compagnies vont rivaliser d'imaginations pour créer de nouvelles expériences en fonction des restrictions sanitaires. En l'occurence, ce n'est pas le cas à ce jour sur MSC Croisières. Il suffit de regarder le résultat des soirées à thème dans la fabuleuse promenade du MSC Grandiosa qui ne rassemble plus autant de passagers comme auparavant. Selon moi, les compagnies n'auront pas d'autre choix que de se ré-inventer pour continuer à nous émerveiller...En attendant, je passe mon tour chez MSC Croisières et attends avec impatience la reprise de Costa Croisières pour pouvoir émettre une comparaison. 

Alors ? Etes-vous prêt à embarquer de nouveau chez MSC Croisières ?

N’hésitez pas à commenter et partager l'article !